Les instruments à vent n’entraîneraient pas de risque majeur de propagation du coronavirus

Selon une étude préliminaire publiée par l’Orchestre Symphonique de Bamberg, en Allemagne, les instruments à vent de l’orchestre symphonique contribueraient moins à la propagation dans l’air des aérosols porteurs du virus que ce à quoi l’on s’attendait. Une information cruciale pour pouvoir envisager la reprise des activités musicales. (…) L’intégralité de l’article est disponible ici…