Présentation

Développement des compétences, adaptation au poste de travail, évolution du poste, maintien dans l’emploi, la formation professionnelle continue est un droit individuel, qui permet à toute personne une fois entrée dans la vie active, de continuer à se former.

La formation professionnelle continue s’adresse à tous : demandeurs d’emplois, salariés, travailleurs non-salariés, indépendants…

Pour l’entreprise, c’est un moyen de rester performante et innovante, en investissant sur le développement des compétences de ses équipes.

Le coût des formations peut être pris en charge par le stagiaire lui-même, l’entreprise ou par des organismes de financement dans le cadre de différents dispositifs. 

Le plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences rassemble l’ensemble des actions de formation mises en place par l’employeur pour ses salarié.e.s. Il permet aux salarié.e.s de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

Dans ce cadre, c’est l’entreprise qui prend en charge le coût de la formation.

À l’ITEMM, les formations concernées par ce dispositif sont celles proposées par le service de la Formation professionnelle continue. D’une durée de 2 à 5 jours, ces formations proposent aux professionnel.lle.s de la musique et du son de s’initier ou de se perfectionner sur des points précis de leurs pratiques.

Voir le programme complet

En savoir : site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’’Insertion

La reconversion ou promotion par l’alternance (ProA)

La reconversion ou promotion par l’alternance (ProA) a pour objet de permettre au.à la salarié.e de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation.

Il s’agit de formations longues (150h minimum) fonctionnant sur le mode de l’alternance. A l’ITEMM, ce type de dispositif concerne les formations en facture instrumentale (CAP ou BMA). Dans ce cadre, l’OPCO de l’entreprise peut prendre en charge le coût de la formation.

En savoir : site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion