Formation en alternance

Les formations en alternance désignent des formations qui alternent les périodes en entreprise et les périodes en CFA ou en établissement de formation.

Fondé sur un roulement de phases pratiques et de phases théoriques, c’est un système qui constitue une passerelle efficace vers l’emploi et favorise l’insertion professionnelle.

En fonction de l’âge et de la situation professionnelle, la formation en alternance offre 2 types de contrats :

Formations concernées à l’ITEMM

CAP ATIM (certificat d’aptitude professionnelle : Assistant Technique en Instruments de Musique)

BMA TFI (brevet métier d’art : technicien en facture instrumentale)

Titre à finalité professionnelle 

– Manager d’Unité Marchande / Bac + 2
Régisseur Son du spectacle vivant et de l’évènementiel / Bac + 2

Rythme et durée des formations

Regroupements à l’ITEMM (en présentiel ou en distanciel pour le titre MUM) toutes les 2 à 6 semaines pour suivre les enseignements liés au diplôme préparé et compléter les acquis en entreprise. (voir calendrier)

 

Les avantages de l’alternance

  • Se former sans avoir à payer de frais de formation*  (voir financements)
  • Développer une expérience professionnelle et être opérationnel dès la sortie de formation
  • Mettre à profit les compétences acquises en formation
  • Gagner un salaire pendant ses études et s’émanciper
  • Bénéficier d’un accompagnement personnalisé (voir services et accompagnement)

* Pour la facture instrumentale, l’achat d’une mallette d’outils d’environ est à prévoir. 

Quel contrat en alternance choisir ?

Le contrat de professionnalisation pour les personnes

  • de 16 à 25 ans
  • ou demandeurs d’emploi de plus de 26 ans
  • ou bénéficiaires de minimas sociaux
  • ou bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion (CUI)

Le contrat d’apprentissage pour les personnes

  • de 16 à 29 ans
  • ou reconnue comme travailleur handicapé
  • ou ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise

La relation apprenant / maître d'apprentissage

Accueillir un apprenant présente de nombreux avantages pour une entreprise désireuse de former son futur salarié, lui apprendre un métier, l’intégrer à la vie et à la culture de l’entreprise. C’est une relation professionnelle avant tout basée sur la confiance et la communication.

Il arrive cependant, dans certains cas, que ce contrat soit “cassé”. Nous parlons alors de rupture. Pour l’année scolaire 2022-2023, nous avons enregistré un taux global de 25 % de ruptures, ainsi réparti :

  • taux d’abandon de formation : 8,82 %
  • taux de rupture avec entreprise retrouvée : 8,09 %
  • taux de rupture anticipée pour embauche ou suite de formation : 5,15 %
  • taux de rupture avec recherche d’entreprise : 2,94 %

Informations actualisées en janvier 2024