L’alternance représente un système où le financement de la formation est pris en charge par une entreprise qui forme un.e alternant.e une partie du temps, soit via un contrat d’apprentissage, soit via un contrat de professionnalisation.

Cette option est donc avantageuse pour le candidat qui :

  • reçoit un salaire mensuel de la part de l’entreprise d’accueil 
  • n’engage que peu de dépenses personnelles dans sa formation

Frais de scolarité demandés à l’ITEMM

  • 98€ / an au titre des réductions négociées par l’établissement avec ses partenaires culturels et sportifs (réduction aux activités sportives universitaires, cartes BU, Médiathèque…)
  • Achat d’une mallette d’outillage d’environ 850 € est à prévoir. Les OPCO des entreprises d’accueil peuvent en prendre en charge une partie dans la limite de 500 €.

Les avantages fiscaux en contrat d’apprentissage

  • Les revenus de l’apprenti.e sont exonérés de l’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC. Cet avantage s’applique au foyer fiscal des parents lorsque l’apprenti.e y est rattaché.e. 
  • Les parents perçoivent les allocations familiales jusqu’aux 20 ans de l’apprenti.e, si sa rémunération ne dépasse pas  78 % du SMIC net.

Consulter la grille des salaires des apprenti.e.s

Les avantages fiscaux en contrat de professionnalisation

  • Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, il n’existe pas d’exonération ni d’abattement fiscal de principe : la déclaration de l’ensemble des revenus touchés au cours d’une année civile est obligatoire.
  • L’imposition sera fonction du montant perçu.

Consulter la grille des salaires des contrats de professionnalisation