Vers une réouverture des lieux de diffusion et de pratique instrumentale et vocale en toute sécurité

ERRATUM-CP-Forces-Musicales-CSFI-ITEMM-01-06-2020

Une étude sans précédent pour évaluer la réalité des risques de transmission du COVID 19 par les instruments de musique et le chant !
Pour apporter des réponses aux musicien·ne·s et chanteur·se·s – amateur·e·s comme professionnel·le·s -, pour permettre une reprise d’activité dans la sérénité, pour définir – s’il y a lieu – les bonnes pratiques, le monde musical français et celui de la facture instrumentale unissent leurs efforts et réunissent des équipes pluridisciplinaires, en collaboration avec des acteurs européens et américains.
Ce travail doit également permettre de déconstruire les préjugés et les a priori négatifs qui ont vu le jour au sujet de la pratique instrumentale et vocale depuis le début de la crise sanitaire.

Les Forces Musicales – syndicat professionnel regroupant les opéras et les orchestres permanents français et première organisation d’employeurs du spectacle vivant en termes d’emplois artistiques permanents – s’allient à la CSFI et à l’ITEMM pour travailler sur les enjeux sanitaires de la pratique musicale dans le cadre du projet PIC – Projet pour les Instruments de musique face au Coronavirus.
Il s’agit d’apporter des réponses consolidées aux questions liées à la pratique instrumentale, vocale, orchestrale, chorale et lyrique.

Le projet PIC est porté conjointement par la Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale et ses adhérents – les facteurs d’instruments et artisans luthiers français – avec le soutien de Buffet Crampon et par le pôle d’innovation de l’ITEMM, centre de formation aux métiers de la facture instrumentale.
Après la réalisation du guide des bonnes pratiques à destination des magasins de musique et des ateliers – et également des fiches-conseils réalisées par famille d’instruments -, c’est une nouvelle étape du projet qui s’ouvre vers les orchestres, les opéras, les choeurs, groupes et musicien·ne·s de toutes esthétiques, ensembles amateurs et professionnels, dans la diversité des lieux de pratique de ces derniers : scènes, conservatoires, écoles de musique, studios de répétitions, pratiques à l’école….

Au regard des avancées scientifiques récentes et grâce à la réalisation d’une étude spécifique consacrée à ces pratiques, il s’agit de compléter les données déjà publiées – en Europe en particulier – sur certains usages ou contextes particuliers de nos secteurs, de compléter la production de protocoles associant les enjeux des instruments, des conditions techniques d’accueil du public, des musicien·ne·s et des chanteur·se·s, et ainsi, de trouver les solutions permettant la réouverture des lieux de spectacle et des lieux de pratique tout en assurant la sécurité de tou·te·s.
Ce travail est réalisé avec le soutien du Ministère de la Culture.

Paris, le 1er juin 2020

Partager cet article

Plus à découvrir

Actualités

Le droit à la formation professionnelle

Vous avez des questions sur vos droits à la formations professionnelle en France, n’hésitez pas à vous connecter sur le riseup. . Qu’est-ce que le

Actualités

Le Programme Maître d’art -Elève

Le prochain appel à candidatures, organisé par l’Institut pour les savoir-faire français, du programme Maîtres d’art – Élèves débutera entre fin 2024 et début 2025,