Table ronde de présentation des résultats de l’étude nationale du CSFI

Une étude du marché des instruments de musique en France a été commanditée par la DGE du ministère de l’économie, la Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (CSFI) et réalisée par le Crédoc. Le Pôle, la CSFI et l’ITEMM co-organisent une table ronde de présentation des résultats, le 21 nov. 2018, au Salon des Entrepreneurs de Nantes. Cette conférence permettra aussi de réfléchir aux possibles coopérations avec les écoles de musiques, les salles, les festivals et bien sûr les musiciens.

En présence de :
Guy Le Goff, de la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Economie et des Finances,
Fanny Reyre Menard, vice présidente de la Chambre syndicale de la Facture instrumentale,
Jacques Carbonneaux, chargé de mission pour la Chambre syndicale de la Facture instrumentale,
François Jakez, dirigeant, société Harpes Camac,
Gérard Garnier, dirigeant, société Algam,
Jean Charles Daveau, directeur ITEMM,
Edwige Etienne, luthière, la Fée des Vents,
Xavier Thibaud, musicien et Vice-président du Pôle.

Le mercredi 21 Novembre à 14h00 – 17h00
au Salon des Entrepreneurs de Nantes – Cité des Congrès.
5 Rue de Valmy, 44000 Nantes

Le Pôle de coopération pour les Musiques Actuelles en Pays de la Loire est un espace de réflexions et d’échanges entre tous les acteurs de la filière Musiques Actuelles. En janvier 2017, la création d’un nouveau collège a été acté dans les statuts de l’association. Désormais, les disquaires, magasins & fabricants d’instruments ont un espace pour prendre part à la vie du réseau régional.

Les préconisations de cette étude invitent fortement les professionnels de la facture instrumentale à coopérer avec l’ensemble de la filière musicale. L’enjeu est d’entretenir le lien et éviter les phénomènes de concentration. Les quatre principales préconisations abordées lors de cette conférence sont :

  • l’identification des acteurs locaux des métiers de la facture instrumentale et leur incrémentation dans la cartographie régionale de l’ensemble de la filière.
  • le développement d’un réseau de prescripteurs notamment sur l’importance de l’entretien des instruments.
  • la mise en place de temps événementiels et de communication.
  • les marchés publics des collectivités locales en lien avec le parc instrumental à destination des écoles et conservatoires.

Partager cet article

Plus à découvrir

Actualités

Immersion chez les “vents”….

Cette semaine, la section instruments à vent accueille 2 anciens élèves de l’ITEMM qui interviennent chacun avec une classe sur leurs domaine d’expertise.