Projet LEIA : Lyre Experience Innovative Acoustics 1
Projet LEIA : Lyre Experience Innovative Acoustics 1

Mise en vibrations du chevalet

Projet LEIA : contexte

Ce projet du Pôle de Recherche, d’Interprétation et d’Archéologie Expérimentale (PRIAE) de Bretagne est à destination du grand public et vise à terme à proposer des actions de reconstitutions, expositions, médiations et écoutes, mais aussi à fournir de nouvelles connaissances aux artisans spécialisés dans ces instruments. Il vise, de par les technologies de modélisation employées, à donner à entendre ce qui ne peut plus être entendu. Ceci est permis par des approches multidisciplinaires, combinant différents acteurs tels que des chercheurs, conservateurs, luthiers et musiciens et décloisonnant les associations du patrimoine, les laboratoires et les musées. Le projet a permis la constitution d’une équipe dans l’optique de se rendre au musée archéologique de Cologne afin de réaliser une série de relevés sur un chevalet de lyre en bronze datant de l’époque mérovingienne.

L’objectif est de mieux comprendre cet objet : ses fonctions et ses propriétés mécaniques, acoustiques, symboliques, d’enrichir la base de données le concernant avec photographies / documents 3D, photogrammétrie, et de proposer, grâce à l’archéologie expérimentale, une restitution en concert d’un instrument construit à partir des données obtenues, ainsi qu’une exposition à destination du public.

Déplacement à Cologne

En septembre 2020, l’équipe a effectué  différentes mesures et observations, telles que la vibrométrie de l’objet, afin d’étudier son comportement vibratoire. Cette reconstruction et ces mesures ont permis la simulation de ses propriétés vibratoires et, par méthode inverse, d’identifier ses caractéristiques massiques et mécaniques (densité, rigidité) afin de déterminer les alliages de bronze compatibles avec les propriétés évaluées. Ainsi, l’équipe a pu proposer une recette pour une reconstitution de l’objet, en associant des méthodes non invasives et simples à mettre en place.

Articles de presse

Le projet a été relayé par France Musique  et Sciences et Avenir.

[1] Viala, R., Placet, V., & Cogan, S. (2018). Identification of the anisotropic elastic and damping properties of complex shape composite parts using an inverse method based on finite element model updating and 3D velocity fields measurements (FEMU-3DVF): Application to bio-based composite violin soundboard. Composites Part A: Applied Science and Manufacturing, 106(December), 91–103.

Partager cet article

Plus à découvrir

Actualités

L’anatomie du bois

Le bois est l’un des principaux sujets du Pôle Recherche et Innovation de l’ITEMM, où y est étudié le lien entre son anatomie et le comportement final dans l’instrument.