La nouvelle éco : à Châteauroux, “La Boîte à pistons” redonne vie aux instruments à vent

Mécanicien auto et musicien à ses heures perdues, Franck Singeot a choisi de se reconvertir dans la réparation d’instruments à vent. Il vient d’ouvrir un atelier à Châteauroux.

Voilà six à sept ans que le projet lui trottait dans la tête. Franck Singeot a ouvert ce mardi un atelier de réparation d’instruments à vent, aussi bien les bois que les cuivres. Une belle reconversion pour ce Déolois de 45 ans, ancien militaire au 517e Régiment du train, qui depuis 2011 travaillait dans un garage comme mécanicien et monteur pneumatique.

La musique pour passion

L’autre passion de Franck Singeot, c’est la musique. Depuis l’âge de 12 ans, il joue du saxophone. Après une pause de quelques années, il se produit aujourd’hui au sein de plusieurs formations dont l’OHDI, l’Orchestre d’Harmonie Départemental de l’Indre. Constatant qu’il était difficile de faire réparer localement son instrument, Franck Singeot a eu l’idée de créer son propre atelier. Après une rupture conventionnelle, il a suivi, de septembre 2019 à juin 2020, une formation à l’Institut technologique européen des métiers de la musique au Mans. Malgré une suspension des cours en raison du confinement, il a pu achever sa formation en juin et obtenir son CAP de réparateur d’instruments, option vent (…)

Suite de l’article : https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/a-chateauroux-la-boite-a-pistons-redonne-vie-aux-instruments-a-vent-1599560946

Partager cet article

Plus à découvrir

Actualités

L’ITEMM participe aux Musicianes de Vénissieux

A l’invitation de l’école de musique Jean Wiener de Vénissieux, l’ITEMM participe mercredi 1er février à la nouvelle édition du festival les Musicianes consacré cette