La lente féminisation de la facture instrumentale

La Lettre du Musicien

Dans le monde de l’artisanat, les métiers liés à la fabrication sont toujours associés aux hommes. La lutherie et la facture n’y échappent pas. La féminisation de ces bastions masculins est en marche, malgré la persistance de clichés tenaces.

  • La Lettre du Musicien, n° 527, octobre 2019
  • S. Gervais

Partager cet article

Plus à découvrir

Actualités

L’ITEMM participe aux Musicianes de Vénissieux

A l’invitation de l’école de musique Jean Wiener de Vénissieux, l’ITEMM participe mercredi 1er février à la nouvelle édition du festival les Musicianes consacré cette