etude embouchure Besson fig2
La mesure de la perce (le rayon intérieur) des instruments de musique par tomographie à rayons X devient délicate dès lors que les parois de l'instrument deviennent épaisses, c'est-à-dire de la même taille que le rayon.

Dans ce cas, des artefacts liés à la technique de tomographie comme le durcissement du faisceau (1) rendent la détection automatique de la paroi ambigüe. Une estimation manuelle, image par image, est plus longue, mais plus précise, mais ne résout pas toutes les incertitudes.

L’embouchure des instruments de musique est une partie extrêmement importante qui doit être mesurée avec précision. Afin de valider les estimations issues de la tomographie, une mesure indépendante a été faite en réalisant un moulage silicone de l’embouchure. Non seulement cette seconde mesure a validé la méthodologie par tomographie, mais elle offre une estimation avec moins de parasites de l’embouchure. Ce moulage en silicone a été réalisé par l’équipe scientifique de la Cité de la Musique à Paris.

etude embouchure Besson fig1_gauche
Photo du moulage silicone de l'embouchure de la trompette "Besson" E.0925. Une partie du fond a été enlevée numériquement pour améliorer le contraste.
etude embouchure Besson fig1_gauche
Comparaison entre la mesure de la perce de l'embouchure par tomographie à rayons X et par moulage silicone. Les deux mesures concordent très bien, avec une mesure moins bruitée pour le moulage silicone.

Cette méthode permet donc de compenser certains défauts inhérents à la méthode par tomodensitométrie, et la combinaison des deux permet de scanner finement un instrument, y compris à l’intérieur de la matière ou dans des zones difficilement accessibles

 

etude embouchure Besson fig2
Image issue de la tomographie de la trompette E.0925 : détail sur l'embouchure. À comparer avec la Fig.1.

(1) Le durcissement du faisceau apparait au voisinage de matières de forte densité. Il est dû à des différences de densité très élevées au sein de la structure traversée. On distingue alors sur l’image une ombre dans et immédiatement à côté d’une structure à haut contraste.

Article écrit par : Tobias VAN BAARSEL

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus à découvrir