Proposé conjointement par l’ITEMM et Le Mans Université, le D.U. des métiers de la musique implique une inscription dans les deux établissements.

Pour l’année scolaire 2020 / 2021, les frais de scolarité suivants s’appliquent :

Droit d’inscription à la formation à l’ITEMM :

  • pour la formation en facture instrumentale : 7 595 €
  • pour la formation en régisseur son : 13 555 € pour la formation en 2 ans

Droit d’inscription à Le Mans Université :

404,10 € (dont 189,10 € de frais d’inscription et 215 € de sécurité sociale étudiante)

En facture instrumentale, des frais à hauteur de 850 € sont à prévoir pour l’achat de l’outillage personnel. Cette mallette d’outils est conservée par le candidat à la fin de sa formation.

Les étudiants suivant le stage préparatoire d’apprentissage de la langue française doivent également s’acquitter d’un droit complémentaire (détail ci-dessous) en fonction de la durée des études en langue française.

Formation en langue française :

Les étudiants internationaux intègrent les classes des étudiants francophones de naissance. Une bonne maîtrise de la langue française est donc nécessaire. Les tests DELF/DILF et TCF établis par le CIEP donnent le cadre nécessaire à cette évaluation.

Si nécessaire, à la formation professionnelle au sein de l’Itemm s’ajoute donc un stage préparatoire d’apprentissage de la langue française.

Les étudiants ayant acquis le niveau B2 ou supérieur aux tests du DELF / DILF ou du TCF sont dispensés de cette formation.

Les candidats ayant obtenu un score inférieur au niveau B2 doivent accomplir un  stage de formation à la langue française avant d’entrer à l’ITEMM et s’acquitter des frais de scolarité supplémentaires auprès de Le Mans Université.

En fonction du niveau du candidat, le stage préparatoire d’apprentissage de la langue française s’étend :

  • de mars à août (6 mois) pour les étudiants ayant validé un niveau A2
  • de juillet à août (2 mois) pour les étudiants ayant validé un niveau B1

Plus d’information sur le cade européen commun de référence pour les langues sur le site du conseil de l’Europe.