Les formations en alternance désignent des formations qui alternent les périodes en entreprise et les périodes à l’ITEMM.

En fonction de l’âge et de la situation professionnelle, la formation en alternance peut être suivie selon deux statuts : l’apprentissage ou la formation continue en alternance.

Les formations en alternance de l’Itemm sont possibles sur certaines formations en CAP et obligatoires à partir du niveau BMA pour les filières de la facture instrumentale.

Un pied dans l’entreprise, le ou la bénéficiaire du programme reçoit un salaire calculé en fonction de son âge, de son niveau de qualification et de son ancienneté dans l’entreprise. Son insertion professionnelle à l’issue de la formation est facilitée par sa connaissance du milieu.

L’alternance est possible pour les formations :

CAP Assistant Technique en Instrument de Musique (ATIM) option : guitare, instruments à vent et réparateur-accordeur de piano et le BMA.

Pour visualiser l’offre de formation de l’ITEMM, se reporter au schéma ci-dessous.

schema-formation-itemm

Pour entrer à l’ITEMM dans un cursus de formation en alternance, il faut signer un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise du secteur sur le territoire français.

Certains critères d’éligibilités s’appliquent aux différents contrats offerts :

Apprentissage :

  • Avoir entre 16 et 29 ans (15 ans si le niveau de fin de 3ème est atteint). Ces limites d’âge sont applicables à l’entrée en apprentissage, un contrat peut donc être signé du jour des 16 ans ou à la veille de la date d’anniversaire des 29 ans.
  • Avoir signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise du secteur de la facture instrumentale.

Pour entrer en BMA à l’Itemm, les mêmes critères sont requis à l’exception du niveau d’étude. Les candidats doivent justifier d’un CAP de la filière instrumentale.

Le contrat est signé entre l’employeur et l’apprenti si celui-ci est majeur, entre l’employeur et son représentant légal pour les mineurs.

Il peut être signé au plus tôt 3 mois avant l’entrée au CFA et s’achève, au plus tôt le dernier jour du passage des épreuves d’examen en vue de l’obtention du diplôme. Comme tout CDD, le contrat se termine à la date prévue sans indemnité.

Le contrat d’apprentissage prévoit une période d’essai de 45 jours, consécutifs ou non, de formation pratique en entreprise effectuée par l’apprenti, pendant laquelle il peut être rompu par l’employeur ou l’apprenti sans motif par écrit.

En apprentissage, la formation est gratuite. Une participation aux activités à hauteur de 98€ est demandée à tous les étudiant(e)s. Pour la facture instrumentale, l’achat d’une mallette d’outils d’environ 850 € est à prévoir. Dans certains cas, celle-ci peut être financée par différents organismes. Le service pédagogique de l’ITEMM accompagne les élèves dans leurs démarches de demandes d’aides. 

Professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Plus d’information sur : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/se-former-en-alternance/le-contrat-de-professionnalisation/article/le-contrat-de-professionnalisation

En contrat de professionnalisation, des possibilités de prise en charge des coûts de formation par le fonds de formation de l’entreprise existent. Pour toute autre situation, la prise en charge du coût de la scolarité dépend de la situation individuelle. Les équipes de l’ITEMM sont à l’écoute pour seconder les demandeurs dans leurs démarches.