• +33 (0)2 43 39 39 00 
  • 71 avenue Olivier messiaen, 72000Le Mans

La famille des instruments anciens est immense : clavecin, orgue, pianoforte, viole de gambe, luth, violoncelle baroque, flûte à bec, traverso, théorbe, cornet à bouquin, harpe, sacqueboute… pour ne citer que les plus connus. Et le répertoire qui relève des instruments “d’époque” ne fait que croître… jusqu’à Debussy ou Stravinsky. Nous avons choisi, dans ce dossier, de mettre d’abord l’accent sur le métier de musicien sur instruments d’époque et son évolution. De plus en plus de musiciens passent aujourd’hui, au gré de leurs programmes ou des ensembles avec lesquels ils se produisent, de leur instrument moderne à sa version “ancienne”. Par rapport à un temps, pas si ancien que cela, où chacun, baroqueux comme “classique”, campait sur ses positions, cette évolution réside surtout dans le développement des départements de musique ancienne dans les conservatoires. Quant à la facture, elle est restée avant tout artisanale, voire artistique, comme en témoignent les luthiers et facteurs que nous avons rencontrés. (…)

  • La Lettre du Musicien, n° 472, décembre 2015
  • Olivier Duchesne, A. Pecqueur, M. Rouvé, P. Wolf-Mandroux

Lettre du musicien

Fermer le menu
X