Archéologie et lutherie : reconstitution inédite d’une lyre mérovingienne du VIIe siècle

Julian Cuvilliez et Audrey Lecorgne, archéo-musicologues fondateurs du Pôle de Recherche, d'Interprétation et d'Archéologie Expérimentale, © Laureen Keravec / PRIAE
Julian Cuvilliez et Audrey Lecorgne, archéo-musicologues fondateurs du Pôle de Recherche, d'Interprétation et d'Archéologie Expérimentale, © Laureen Keravec / PRIAE
© Laureen Keravec / PRIAE

Faire revivre un instrument vieux de quatorze siècles, c’est un beau pari, une belle histoire qui commence en 1870 dans un chantier archéologique du Nord de la France, dans l’Aisne, près de la petite commune de Concevreux. Des archéologues découvrent un mystérieux chevalet de lyre en bronze dans une sépulture mérovingienne du VIIe siècle…

Le précieux objet est alors racheté par le musée archéologique de Cologne, en Allemagne. Le chevalet est rangé, à l’abri des regards, dans les réserves et on n’en entend plus parler jusqu’en 2017. Son histoire arrive alors aux oreilles de deux Français, chercheurs en archéo-musicologie, c’est-à-dire des spécialistes des secrets de  fabrication et de la reconstitution des instruments très anciens, de l’Antiquité et du haut Moyen-âge. Ils s’appellent Julin Cuvilliez et Audrey Lecorgne et ils ont fondé le Pôle de recherche, d’interprétation et d’archéologie expérimentale des Côte d’Armor. Sa curiosité est aiguisée : un chevalet de lyre du VIIe siècle, en bronze qui plus est, et donc bien conservé, c’est rarissime, c’est le Saint Graal pour un chercheur (…)

(…) Il a presque fallu un  village entier pour mener à bien un tel projet : le Pôle recherche des Côtes d’Armor s’est associé aux laboratoires de l’Institut technologique européen des métiers de la musique, l’Itemm, basé au Mans, et au Centre de Ressources techniques de Morlaix. (…)

Lire et écouter l’article complet : https://www.francemusique.fr/emissions/musique-connectee/musique-connectee-du-mercredi-13-janvier-2021-90841

Partager cet article

Plus à découvrir

Actualités

Immersion chez les “vents”….

Cette semaine, la section instruments à vent accueille 2 anciens élèves de l’ITEMM qui interviennent chacun avec une classe sur leurs domaine d’expertise.