eleves-internationauxPermettre l’entrée de jeunes dans des formations spécialisées comme celles dédiées aux métiers techniques de la musique constitue un défi majeur pour le développement de la filière. Il n’existe à ce jour de formation spécifique et structurée que dans trois ou quatre pays . Parmi eux, la France dispose de la palette la plus large.

L’accueil d’étudiants internationaux au Mans représente donc un enjeu important au rayonnement du réseau des entreprises françaises et à la préservation de leur savoir-faire. Dans ce contexte, l’ITEMM a développé un diplôme universitaire des métiers techniques de la musique destiné aux étudiants internationaux.

Certains étudiants internationaux disposent de l’appui d’organisations caritatives et s’inscrivent dans des projets de développement. L’ITEMM collabore ainsi avec plusieurs partenaires comme l’association belge Music Fund ou encore Patrimoine Sans Frontière. Depuis 2004, des actions ont été menées avec de nombreux pays partenaires tels que l’Espagne, le Chili, l’Arménie, le Monténégro, l’Italie, le Mozambique, le Portugal, le Maroc, Israël, l’Algérie, la Belgique, la Bolivie, le Venezuela, l’Angleterre, la Tunisie, le Bénin, la Corée du Sud, la Chine et la Palestine.

Fort de sa compétence en ingénierie de formation, l’Institut participe à la mise en place de diplômes internationaux dans le domaine des métiers techniques de la musique.

Dans ce cadre, l’ITEMM a entamé une collaboration avec Le Mans Université pour développer le Diplôme Universitaire des métiers de la musique accessible en facture instrumentale – guitare, accordéon, instruments à vent, piano – et en régie du son. Les étudiants étrangers admis à l’ITEMM disposent à leur sortie de l’Institut d’un diplôme à reconnaissance internationale.

Né de la volonté du Parlement Européen, l’ITEMM est aujourd’hui l’un des plus grands centres de formation aux métiers techniques de la musique d’Europe, de par l’étendue des formations proposées.

Centre de ressources à la disposition de tous les professionnels de la filière, l’Institut a pour mission depuis sa création de répondre aux besoins des acteurs Européens. En tant que tel, il lui revient donc de fédérer les parties prenantes du secteur pour bâtir, ensemble, un réseau opérationnel.

Depuis sa création, l’ITEMM collabore avec les associations professionnelles européennes, les centres de formation ainsi que les instances scientifiques et agit comme lien entre ces différents acteurs.

L’ITEMM travaille également en lien étroit avec l’organisation Europiano, regroupant les associations nationales des professionnels du piano. Pour faciliter cette collaboration, les bureaux de l’association Europiano France se trouvent au sein même de l’ITEMM.

Institut à rayonnement international, l’ITEMM collabore avec les autorités de différents pays partenaires pour mettre en œuvre des actions de revitalisation du secteur musical à destination des professionnels locaux. L’objectif de ces opérations est de définir les besoins et de former, in situ ou à l’ITEMM, les artisans qui encadreront à leur tour les professionnels de leur pays.

Plusieurs actions ont été menées en collaboration avec l’organisation Culture & Coopération, le ministère de la Culture et de la communication et le ministère des Affaires étrangères. Ces missions de longue haleine s’inscrivent dans des dispositifs plus vastes de développement local par la dynamisation ou le développement du secteur culturel et notamment musical (encouragement des pratiques, construction d’écoles de musiques, remise en état de parcs instrumentaux, formation de professeurs de musique, formation d’artisans en facture instrumentale). Différents acteurs interviennent par missions successives et depuis 2000, plusieurs projets ont été menés dans ce cadre par l’Itemm :

  • Kazakhstan : mission d’évaluation et de recensement, formations de techniciens
  • Monténégro : formation de techniciens
  • Arménie : mission d’évaluation et de recensement, assistance technique au conservatoire d’Erevan, formation de techniciens
  • Tunisie : formation de techniciens, missions d’évaluation et de recensement, inventaire technique des instruments des structures culturelles de Tunis, assistance technique à l’Institut supérieur de musique et de formation de techniciens
  • Brésil : assistance technique au théâtre de Salvador de Bahia, formation de techniciens
  • Mozambique : formation de techniciens

L’Itemm est également partenaire de l’association Patrimoine Sans Frontière et de l’organisation indépendante Music Fund dans le cadre de leurs collectes d’instruments. Etudiants et formateurs de l’Itemm aident ainsi à la réparation des instruments de musique collectés qui sont ensuite distribués aux jeunes musiciens et aux écoles de musique dans les pays en voie de développement et dans les régions du monde sortant de conflit (Haïti, Mozambique, Palestine, etc.)

Sur le continent africain, l’ITEMM est partenaire de l’association Musique Evénements qui travaille à la promotion de la musique sous toutes ses formes en Afrique de l’Ouest et plus particulièrement au Togo. Dans le cadre de ce partenariat, étudiants et formateurs de l’Itemm travaillent à la remise en état d’instruments issus de collectes. Plus d’information sur les actions de Musique Evénement sur leur site.