Durée

Le BMA de technicien spécialisé en instruments à vent n’est accessible qu’aux titulaires d’un CAP de réparateur d’instruments à vent.
Il se prépare uniquement par la voie de l’alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation).

Diplôme préparé

Brevet des Métiers d’Art [ BMA ] de Technicien en facture instrumentale option instruments à vent.

Diplôme de l’enseignement technologique délivré par le ministère de l’Education Nationale (J.O. du 19 juillet 2003).

Poursuite d’étude

Portes-ouvertes-2012---Itemm---Le-Mans---00

La formation

La formation de technicien spécialisé en instruments à vent est un approfondissement et un élargissement des compétences acquises lors du CAP, où l’accent est mis sur l’autonomie. Des opérations de réparation plus techniques et de fabrication sont au programme. Cette formation n’est accessible qu’aux titulaires du CAP ATIM, option instruments à vent.

Lors de cette formation de deux ans, dispensée uniquement en alternance, les techniques artisanales de la facture instrumentale sont abordées. Les opérations de fabrication acquises sont véritablement mises au service de la réparation. Ainsi, à l’issue de la formation, le titulaire du diplôme est à même de fabriquer et de modifier des pièces d’instruments : fabrication de clés, tournage/fraisage de corps de bois, fabrication de pavillons de cuivres ou de tubes, etc.

Spécificité de l’école française, la formation s’attache à dispenser des enseignements sur les instruments à vent tant de la famille de bois (clarinette basse, flûte traversière professionnelle, hautbois, basson, etc.) que de celle des cuivres (cor d’harmonie, trombone à coulisse, etc.).

 Le métier

Le technicien spécialisé en instruments à vent travaille dans un atelier de réparation, dans une manufacture ou dans une structure commerciale. Il exerce, en autonomie, des opérations complètes de maintenance, de réparation, de réfection de pièces, de contrôle et de préparation d’instruments selon les demandes de tout type de clientèle. S’il travaille en magasin, il est aussi amené à conseiller le client sur l’achat, la bonne utilisation et l’entretien de son instrument.

Le programme de la formation est divisé entre une partie générale commune à toutes les options du BMA de technicien en facture instrumentale et une partie technique spécifique aux instruments à vent.

 Culture professionnelle

Gestion et connaissance du marché • Anglais professionnel • Acoustique appliquée • Mathématiques / Physique / Chimie • Technologie • Étude de construction • Arts appliqués • Histoire de la musique et des instruments • Formation musicale

 Enseignement théorique et pratique

Maintenance de hautbois, cor d’harmonie, trombone, flûte traversière professionnelle • Préparation et initiation aux techniques de fabrication des instruments : réalisation de clés, fabrication de pavillon et de tubes en laiton, tournage de corps d’instruments en bois

 Enseignement général (uniquement pour les non titulaires d’un diplôme de niveau IV)

Mathématiques • Histoire / Géographie • Français • EPS • Anglais

 Formation en entreprise

Formation en alternance : Rythme de 4 semaines en entreprise et 2 semaines à l’Itemm (en moyenne)

Les formations sont organisées en concertation avec les représentants de la profession. Elles bénéficient de l’appui technique de la Cité de la Musique de Paris et du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

De nombreux partenaires de la filière sont impliqués dans la formation, notamment Buffet GroupSelmerFossati L’Atelier d’OrphéeMarigauxCourtois Musée de la Couture Boussey